« Pour des recherches sur la guerre indépendantes » ? Droit de réponse : la parole à la défense

La rédaction du Carnet Zilsel a reçu cette semaine le texte qui suit, accompagné d’un chapô explicatif : « L’Association pour les études sur la guerre et la stratégie (AEGES) remercie les responsables de Zilsel de bien vouloir publier ce droit de réponse à leur billet du 23 juin (“pour des recherches sur la guerre indépendantes”) ». Comme il s’agit d’un « droit » garanti par des textes de loi et que nul ne saurait l’ignorer, y compris le Carnet, nous nous exécutons donc. Il eût été certes plus intéressant de lire une contre-argumentation sur le fond, mais – comme les signataires l’annoncent à la fin de leur réponse – pour cela il faudra patienter l’organisation d’un débat en bonne et due forme. Il serait bon qu’il soit publicisé au-delà des cercles de spécialistes et de l’academia, car les problèmes soulevés dans le premier billet sont fondamentaux et d’intérêt général. JL & ASM

Le 23 juin 2018, plusieurs collègues universitaires ont pris position sur le Carnet Zilsel pour défendre l’indépendance de la recherche publique sur la guerre. Plaidant pour le renforcement des financements du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, ils critiquent le soutien plus ciblé du Ministère des armées en direction des chercheurs, qui concerne pour l’essentiel les jeunes chercheurs (doctorants et postdoctorants). L’Association pour les études sur la guerre et la stratégie (AEGES) ne peut que souscrire à la démarche consistant à défendre l’investissement public dans l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que l’indépendance des chercheurs. Nombre des questions soulevées par ce texte sont aussi les nôtres : la réalité d’un « retard français », les questions de financement de la recherche, le positionnement des enseignants-chercheurs doivent bien évidemment être discutés. Continuer la lecture de « « Pour des recherches sur la guerre indépendantes » ? Droit de réponse : la parole à la défense »