Archives par mot-clé : Sociologie des intellectuels

Une sociologie de l’idéologie antitotalitaire : le champ intellectuel français emporté sur sa droite

IntellectelloGauche_UNE72D’après Les intellectuels contre la gauche. L’idéologie antitotalitaire en France (1968-1981), par Michael Scott Christofferson, Marseille, Agone, « Éléments », 2013, 622 p[1].

Michael Scott Christofferson offre une étude originale et documentée des enjeux de l’antitotalitarisme en France dans les années 1970. Il propose une socio-histoire du champ intellectuel français sous l’angle d’une offensive idéologique anticommuniste. L’enjeu de l’ouvrage est immense puisqu’il fait contrepoids à une vulgate (néo)libérale d’après laquelle l’antitotalitarisme constitue une évidence morale à ne surtout pas interroger. L’idée d’une disqualification, par le totalitarisme, d’une gauche intellectuelle restée fidèle au marxisme, n’est pas — loin s’en faut — le produit d’une révélation politique que les écrits de Soljenitsyne auraient validée. C’est un mouvement lent, mais néanmoins visible de réaction idéologique que Christofferson décrit.

Autopsie du tropisme antitotalitaire

L’ouvrage — version publiée de sa thèse de doctorat soutenue sous la direction de Robert Paxton — s’ouvre sur les conditions de réception du concept de « totalitarisme » en France. Le poids politique et intellectuel du Parti Communiste Français (PCF) ainsi que sa relation maintenue avec l’URSS ont configuré le débat antitotalitaire dans des formes spécifiques ; d’autant plus que la montée en puissance de la gauche tout au long des années 1970, et son alliance avec le PCF, suscitent des craintes et des réprobations à droite comme au sein de la gauche anticommuniste.

Continuer la lecture de Une sociologie de l’idéologie antitotalitaire : le champ intellectuel français emporté sur sa droite